Jeux de plateau pour les petits soldats d’Hitler

C’est un collectionneur allemand anonyme qui propose aux enchères ce jeu de société étonnant. Complet, règles incluses, et plutôt en bon état vu son âge, cet objet insolite doit venir sous le marteau d’un commissaire-priseur de chez Mullocks, à Ludlow, dans Shropshire, non loin de la frontière avec le Pays de Galles, d’ici la fin du mois de mars 2016. Mise à prix : 380 euros. Intitulé « Wir Kämpfen gegen den Feind » (en français : Nous luttons contre l’ennemi), il se compose d’un plateau représentant le royaume uni et de pions en forme de sous-marins, d’avions de chasse et de  bombardiers, de trois couleurs, jaunes, rouges, et bleus. La question est : qu’elle était la réelle destination de cet objet ?

BrocanteJeu01Réponse : Il s’agit d’un jouet conçu par la propagande nazie au début des années 1940. Le but du jeu, pour les trois participants, consistait à envahir l’Angleterre en atteignant, avec leurs pions, la ville balnéaire de Scarborough dans le Yorkshire – seuls les concepteurs du jeu pourraient expliquer ce choix, plutôt que Londres, la capitale. Ce qui est clair, en revanche, c’est la dimension propagandiste de ce joujou : chaque joueur, chacun son tour, actionnait une roulette qui lui indiquait d’abord le nombre de déplacements qu’il pouvait effectuer avec ses figurines d’avions ou de sous-marins, puis, dans un deuxième temps, les dégâts causés aux forces britanniques, uniquement représentées par des silhouettes sur le plateau du jeu. Car c’est là que réside la subtilité et la perversité du jeu : en aucun cas, il n’est possible pour l’Allemagne de perdre et la Grande-Bretagne, à la fin de la partie, est forcément vaincue. En s’amusant, les futurs soldats du Reich apprenaient ainsi que combattre ensemble, leur assurerait le succès. Et que la victoire sur l’ennemi anglais était inéluctable.

No Comments

Commenter