A propos de ce blog

Le Caneton Déchaîné est le journal du Patron. Il y publie ses coups cœur, ses découvertes et des enquêtes, persuadé que, vous aussi, elles vous intéressent et vous émeuvent.

Le Patron bosse à Géo Histoire et écrit des livres (que vous pouvez vous offrir en page d’accueil). S’il anime, en plus, ce blog, c’est, comme chante Herbert Léonard, pour le plaisir !

Et pour la liberté. Liberté d’inventer des rubriques, de choisir les sujets qui l’enthousiasment, de la longueur, du ton, du style des articles. Liberté encore de retoucher, rectifier, amender, et si possible d’améliorer mes textes. Balzac aurait adoré avoir cette opportunité, lui qui a révisé son œuvre  chaque fois qu’une réédition le lui permettait, (C’est ainsi que son « études sociales » est devenue « étude de mœurs » et finalement « Comédie humaine ».)

Ce chouette blog est réalisé avec WordPress.

Le thème (gratuit) s’appelle Hueman, et, béotien de l’informatique, le patron a pu le modifier grâce aux conseils et aux  « tutos » trouvés sur le net. Il a parfois bien galéré quand même.

A priori, Le Caneton ne publie pas d’articles d’autres auteurs. Le Patron reste seul maître à bord.

A la vérité, personne n’a soumis d’article au Caneton. Le cas ne s’est jamais présenté. Le Patron s’engage à étudier attentivement la question si vous lui envoyez un texte dont vous pensez qu’il a sa place ici.

Les textes publiés ici restent ici…

Pas touche ! Il n’est pas permis de le reprendre son votre blog, votre site, votre journal sans sans autorisation préalable. Ainsi, l’article Il sauve 17 personnes de la noyade, et manque son 18e sauvetage : celui de son fils, a été publié dans le bulletin municipal de Tannois, mais c’était un échange cordial avec la municipalité de cette commune de la Meuse. Jusqu’à aujourd’hui, le Patron a refusé toutes les propositions d’échanges de contenu avec d’autres blogs. Ces derniers n’avaient rien à voir avec la ligne éditoriale du Caneton Déchaîné, qui, comme vous le savez, reste unique.

Vous pouvez soumettre une idée d’article au Caneton Déchaîné.

C’est ce que fait d’ailleurs régulièrement Dominique, une des fidèles abonnées. Mais, comme elle, il ne faudra pas vous vexer si le patron n’accepte pas de le traiter.

Réagissez ! Commentez ! Critiquez ! Partagez !

C’est ce qui motive Le Caneton. Ce dialogue immédiat avec vous, lecteur. Rien de telle que cette joie sans cesse renouvelée de savoir que de l’autre côté de l’écran, vous avez été touché, ému, intéressé, pour avancer et écrire de nouveaux passionnants articles…  Des boutons de partage sur les réseaux sociaux sont à votre disposition pour faire connaître ce blog. Usez et abusez de toutes ces fonctionnalités, c’est la seule gratification du Caneton.